éTAPE 3 : CRéER SON ENTREPRISE

Si tu arrives à cette étape, c’est qu’après réflexion et étude du marché, tu es déterminé à tenter l’expérience de devenir ton propre patron.

Tu as déjà réfléchi au statut que tu vas choisir.

A présent, tu souhaites savoir quelles sont les formalités à accomplir afin de pouvoir exercer en toute légalité.

Tu as choisi d’exercer ton activité en tant que Personne Physique, autrement dit, en Nom Propre. Tu optes pour l'EI ou l'EIRL:

Les formalités sont très simples.

  • Création d’une EI ou d’une EIRL avec le régime fiscal de la micro-entreprise

Aller sur le site : autoentrepreneur.urssaf.fr et cliquer sur “créer mon auto-entreprise”, et cocher la case “EIRL” si besoin.

OU

  • Création d’une EI ou d’une EIRL sans le régime fiscal de la micro-entreprise, le régime choisi est le “Réel”:

Aller sur le site guichet-entreprises.fr et cliquer sur « démarches en ligne », puis « immatriculer une entreprise » .

 

    Tu réceptionneras ensuite l’extrait Kbis ou l’extrait K pour les micro-entrepreneurs. C’est le document officiel qui contient toutes les caractéristiques de ton entreprise et qui confirme sa création en bonne et due forme.

    Tu as choisi d’exercer ton activité en créant une personne morale. Tu optes pour l'EURL ou la SASU:

    Voici les étapes :

    1. Rédiger les statuts

    Une fois le  type de société choisi, il faut  rédiger un projet de statuts. Ils sont obligatoires et doivent mentionner :

    • la dénomination sociale,
    • la forme juridique,
    • l’adresse du siège social,
    • le montant du capital social,
    • l’objet : activité de l’entreprise
    • la durée de vie de la société.

     

    Les statuts peuvent être rédigés par expert-comptable, un avocat ou un notaire. Ce n’est pas une obligation, tu peux t’en occuper toi-même, mais il faut en avoir envie!

    Le coût de rédaction peut varier de 0 €, notamment si tu crées ta société en ligne, à quelques centaines d’euros, dans le cas où la rédaction est confiée à un avocat ou un notaire.

    Créer sa société

    avec un suivi comptable

    Créer sa société

    sans suivi comptable

    Rédiger ses statuts

    soi-même et gratuitement

    2. Déposer le capital

    Tu peux choisir de déposer ton capital devant un notaire ou directement sur un compte bancaire professionnel.


    Pour cela, il faudra : 

    •  choisir une banque
    •  demander l’ouverture d’un compte professionnel
    • déposer les justificatifs nécessaires dont le projet de statuts
    • verser le capital

     

    Tu obtiendras ensuite une « attestation de dépôt de fonds » (acte notarié gratuit avec Qonto) que tu transmettras ensuite à ton comptable si c’est lui qui crée la société ou que tu déposeras en ligne si c’est toi qui t’en occupes.

    Ouvrir un compte professionnel

    Le 1er mois est gratuit

    3. Publier une annonce

      Après avoir ouvert un compte et déposé le capital, tu as reçu une “attestation de dépôt de fonds” de la part de ta banque. La prochaine étape consiste à transmettre cette attestation à un journal d’annonces légales, afin qu’il puisse publier une annonce concernant la création de ta société.

      Cette étape est obligatoire car le journal fournit ensuite une “attestation de parution” qui est nécessaire pour l’immatriculation de la société. Les frais de publication coûtent environ 200 €. Le tarif est calculé en fonction du nombre de lignes. 

      Si tu as choisi de créer ton entreprise par l’intermédiaire d’un expert-comptable ou d’une entreprise spécialisée comme Tiime, tu devras leur envoyer cette attestation pour qu’ils fassent les démarches à ta place. Bien que la création d’entreprise soit gratuite avec eux, ils te refactureront certainement ces frais de parution.

      Si tu n’as pas fait appel à une entreprise pour rédiger tes statuts et créer ta société, tu pourras chercher sur Internet un Journal qui fera paraître ton annonce. Nous en avons sélectionné un pour t’aider.

      Poursuivre

      la création de son entreprise avec

      Poursuivre

      la création de son entreprise avec

      Publier

      son Annonce Légale au

      4. Immatriculer sa société

      Dernière étape. Tu as ton projet de statuts, une “attestation de dépôt de fonds” et une “attestation de parution” au Journal d’Annonces Légales. Il ne te manque plus que l’immatriculation de la société.

      Tu as 4 possibilités :

      • te rapprocher à nouveau du comptable ou de la société qui crée ton entreprise: Il ou elle se chargera de vérifier que ton dossier est complet puis l’enverra à l’organisme compétent selon ton activité, et toujours gratuitement. 

       

      • Aller sur le site guichet-entreprises.fr , dans « démarches en ligne », puis « immatriculer une entreprise »

       

      •  Aller sur Infogreffe, dans “Formalités au RCS”, et “Immatriculer son entreprise”

       

      Certaines pièces complémentaires te seront réclamées comme ta carte d’identité, un formulaire M0 (disponible sur Infogreffe.fr), une justificatif de domiciliation de ton entreprise, ainsi que d’autres, selon les caractéristiques de ta société.

      De la même manière que pour l’EI ou l’EIRL, tu réceptionneras ensuite l’extrait Kbis, un document officiel qui représente la carte d’identité de ton entreprise.

      Poursuivre

      la création de son entreprise avec

      Poursuivre

      la création de son entreprise avec

      Immatriculer

      son entreprise avec

       

      Immatriculer

      son entreprise avec

       

      PASSER A L'ÉTAPE SUIVANTE

      ÉTAPE 4