Afin que tu puisses te concentrer sur ton domaine d’expertise,
nous avons listé tous les partenaires dont tu auras besoin.

TROUVER DES MISSIONS

Tu peux choisir de créer ton entreprise ou pour en faire ton activité principale ou pour apporter un revenu complémentaire. Mais quelle que soit ta situation, ton premier objectif reste de trouver des clients.

Mais comment faire ?

5 possibilités :

– Tu as déjà ton propre réseau: tu as de la chance, il faut bien le conserver et le développer 🙂
– Plateformes de mises en relation entre freelances et entreprises. La plupart préfère jouer la transparence en affichant leur marge (10 à 15 %) afin de gagner la confiance des consultants

– Les ESN (anciennes SSII) : elles affichent moins clairement leur part mais pour débuter ça peut être une bonne solution. (20 à 30%)
– Les annonces sur les sites d’emploi : Indeed, Pôle Emploi. L’avantage c’est que c’est gratuit mais les annonces sont souvent publiées par des ESN.
– Faire appel à un agent commercial indépendant : il se chargera de te trouver la mission et tu pourras négocier avec la part que tu es prêt à lui accorder

ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE

Tout comme la banque, l’assurance RC n’est pas obligatoire pour tous. Elle ne l’est que pour les professions réglementées telles que les médecins, les avocats ou les professionnels du bâtiment.

Toutefois, même des professions dites de conseil peuvent causer des “dommages”, des dommages immatériels. Par exemple, si un livrable a été rendu en retard, le client peut porter plainte et demander le remboursement du manque à gagner.

Pour des activités de conseil, le tarif est compris entre 20 et 30 € par mois.

Pour les métiers du bâtiments ou de l’artisanat, les coûts sont plus élevés: 100 voire 200 € par mois.

Banque

Ouvrir un compte bancaire professionnel n’est obligatoire que pour les personnes morales (EURL, SASU). Pour les entreprises individuelles (EI ou EIRL), un compte dédié doit être ouvert si le CA dépasse 10 000 €. Il peut s’agit d’un autre compte particulier si la banque l’autorise.

Il faut savoir qu’un compte pro coûte bien plus cher qu’un compte particulier: en moyenne 25 € par mois + carte de paiement environ 50 € par an…

Afin de réduire les coûts de gestion, des banques en lignes ont créé des comptes pro. Elles coûtent en moyenne 9 € par mois, carte bancaire incluse.

Alors, banque en ligne ou banque traditionnelle?

Tout dépend de ton activité. Si tu peux te faire payer principalement par virement et que tu sais gérer ton budget, une banque en ligne peut largement te suffire.

Si tes prestations peuvent être payées en espèces et en chèques, dans ce cas une banque classique sera nécessaire.

Ouvrir un compte pro

Le 1er mois est gratuit

MUTUELLE

En cas de maladie, de congé maternité ou d’hospitalisation, afin de pouvoir bénéficier d’un remboursement complémentaire en plus de celui du régime de base (Sécurité Sociale), il est nécessaire que tu souscrives une mutuelle santé.

Il existe aujourd’hui des mutuelles en ligne qui proposent des tarifs avantageux et une bonne couverture, dont certaines sont même spécialisées pour les indépendants.

Se protéger avec une mutuelle

Le 1er mois est offert

COMPTABLE

Selon ton régime d’imposition, tu devras te soumettre à des obligations comptables plus ou moins complexes et qui risquent de te prendre du temps (voir chapitre sur l’identité de l’entreprise). Si tu est en micro-entreprise, la comptabilité est très simple,un simple registre des dépenses et des entrées suffit. Par contre, pour tous les autres cas, tu devras fournir a minima un bilan par an.

Tu peux choisir d’externaliser cette tâche mais dans ce cas, tu n’auras pas d’autre choix que de faire appel à un cabinet d’experts-comptables, ce qui représente un coût entre 100 € et 150 € par mois (Assemblée Générale Annuelle incluse)

Travailler avec un expert comptable présente deux avantages:
– avoir la certitude que ta comptabilité est conforme à la législation en vigueur
– avoir un expert disponible pour toutes les questions techniques et juridiques.autour des évènements de la vie de ton entreprise.

Ils peuvent également te mettre à disposition gratuitement un logiciel de facturation, qui permet aussi de renseigner la TVA, de faire le suivi de tes frais, etc

S'entourer d'un expert-comptable

PREVOYANCE

Être à son compte peut faire peur lorsqu’on craint les imprévus. Que se passera-t-il si j’ai un accident ou une maladie? Comment me protéger et protéger ma famille, surtout si j’ai le revenu le plus important du foyer?

La prévoyance est là pour ça.

Son but est de te permettre de continuer à bénéficier de revenus bien que tu ne travailles plus ou moins qu’avant. Selon l’événement, il peut s’agir de versement en capital, en indemnités journalière ou en rente.

Par ailleurs, la loi Madelin permet de déduire fiscalement les cotisations de la prévoyance et de la mutuelle (hors micro).

SITE WEB

A moins que tu aies un réseau de clients déjà bien établi, créer un site web (même simple) te fera davantage connaître. Il peut aussi mettre en avant tes réussites passées, les missions qui t’intéressent et de mieux cibler ta clientèle.

Pour cela, tu peux trouver sur Internet des éditeurs de site Web gratuits.

Tu peux également prendre contact avec un Webmaster qui te facturera entre 500 et 1000 € la création d’un site simple, et entre 1000 et 5000 € pour un site de e-commerce.

RÉSEAUX SOCIAUX

Etre inscrit sur les réseaux sociaux te permet :
– De créer de nouveaux contacts
– D’entretenir ton propre réseau et de faire parler de toi
– D’être visible par de recruteurs ou des intermédiaires pour d’éventuelles mission.

N’oublie pas de régulièrement mettre à jour ton profil! 🙂